Connecte-toi avec nous

L'Essaim

Le Récap sport du week-end

Actualité

Le Récap sport du week-end

En plein dans ses révisions ou dans les derniers préparatifs de Noël, et vous avez loupé les évènements sportifs marquants de ce week-end? L’Essaim vous fait un résumé, spécialement pour vous!

Football: A noter ce week-end le 8ème titre de l’ère Zidane au Real Madrid, lors de la Coupe du Monde des Clubs remporté 1-0 face au club de Gremio sur un joli coup franc de Cristiano Ronaldo. Quant aux championnats européens, on remarque que le Paris Saint Germain (1-4 contre Rennes) ou le Bayern Munich (0-1 contre Stuttgart) ont accentué leur avance en tête de leurs championnats respectifs. En Premier League, City poursuit sa folle série record de 16 victoires de suite (4-1 contre le Tottenham de Lloris).

Rugby: Quatrième journée de Coupe d’Europe ce week-end, bilan mitigé pour les clubs français avec les défaites de La Rochelle, Toulon mais avec la victoire de Montpellier, précieuse pour la qualification à Glasgow et de l’ASM face au double champion d’Europe, les Saracens. Avait également lieu trois chocs franco-francais dans les deux Coupes d’Europe, qui ont vu les victoires du Racing 92 face à Castres pour sa dernière au Manoir, mais aussi de Lyon face au Stade Toulousain dans l’antichambre de la Coupe d’Europe, le Challenge Européen.

Handball: Elles l’ont fait! Les Bleues ont réussi à battre les Norvégiennes ultra-favorite (23-21) ce dimanche en finale du mondial  au terme d’un match stressant, et défensivement incroyable. Les Françaises d’Olivier Krumbhloz sont restées solide mentalement de bout en bout, malgré les nombreuses exclusions de 2 minutes tout au long du match, ce qui leur vaut bien le nouveau surnom, “Les Battantes”. Les Tricolores ont su se montrer opportunistes en attaque, à l’image des prestations de la vétérante, Allison Pineau et de la jeune ailière Manon Houette; et très efficace en défense, notamment avec les multiples parades d’Amandine Leynaud (7 arrêts en 1ère mi temps). Elles offrent au handball féminin français le 2ème titre de son histoire, 14 ans après le premier et font régner le handball français sur le toit du monde comme les hommes, vainqueur il y a presque un an en France. C’était déjà contre la… Norvège.

Sports d’hiver: Ce nouveau week-end d’or blanc était marqué par l’étape de Coupe du monde de biathlon organisée en France, au Grand-Bornand. Les Français ont répondu présent avec pas moins de 5 Français sur les podiums en 6 courses, et notamment un fabuleux doublé ce dimanche avec les victoires du porte drapeau aux Jeux de Pyeongchang, Martin Fourcade et la 1ère victoire de la jeune mais brillante Justine Braisaz lors des mass-starts. En revanche, week-end morose pour le ski alpin français, qui ont vus les deux légendes du ski s’imposer, Lindsey Vonn à Val d’Isère du coté des filles et Marcel Hirscher à Alta Badia du coté des hommes.

Voile: François Gabart est donc bien arrivé à bon port en ce dimanche matin au large de Brest, pour pulvériser le record du tour du monde en solitaire et sans escale ( 42 jours 16 h 40 min 35 s) ! Il a battu le précèdent record de Thomas Coville de plus de 6 jours. Cette exploit magistral ,aux commandes d’un trimaran Macif a laissé Gabart lui-même bouche bée “c’est assez irréel, je suis un peu abasourdi”. Il ajoute une ligne à son palmarès déjà fructueux , avec un Vendée Globe en 2013 ou encore une Transat Jacques Vabre en 2015. Il va maintenant s’attaquer à la mythique Route du Rhum, course qu’il a déjà remportée en 2014.

Boxe: Ce samedi avait lieu le 3ème combat professionnel de Tony Yoka à Boulogne Billancourt; un moyen de confirmer sa montée en puissance et d’acquérir de l’expérience. Il n’en a rien été, il a été expéditif face à son adversaire belge Ali Baghouz; une victoire au bout du 2ème round. Un combat qui ne fera donc pas taire les critiques sur le manque d’adversité lors de ses trois premiers combats pros du jeune français . La comparaison et le possible combat futur avec le boxeur britannique Anthony Joshua lui colle à la peau. L’année 2018 devrait signifier pour le champion olympique de Rio, une accélération de sa carrière au niveau professionnelle : cinq ou six combats sont prévus, dont plusieurs aux Etats-Unis lors de soirées où il ne serait pas la vedette. « Cela me permettra de me confronter à un autre public et de commencer à m’exporter à l’international », souligne Yoka. Sa compagne, Estelle Moselly pourrait elle aussi après sa grossesse se lancer dans une carrière pro en 2018.

Lucas Nolais

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une réponse

Plus sur Actualité

Tendances

Haut de la page
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial