Connecte-toi avec nous

L'Essaim

Qui est Juan Guaido, le nouveau président, autoproclamé du Vénézuela ?

Juan Guaido en compagnie d'Edgar Zambrano et Stalin Gonzales

International

Qui est Juan Guaido, le nouveau président, autoproclamé du Vénézuela ?

Inconnu il y a encore quelques semaines, son visage fait désormais le tour du monde. Juan Guaido a osé défier Nicolas Maduro, le chef de l’État du Vénézuela. Âgé de seulement 35 ans, il offre un nouvel espoir aux Vénézuéliens. Mais qui est-il exactement ? De l’enfant né à Caracas, au président autoproclamé : des évènements clefs.

Juan Guido est né le 28 juillet 1983 au Vénézuela. Il a grandi à La Guaira, près de Caracas, au sein d’une fratrie de cinq enfants. Il étudie ensuite l’ingénierie industrielle à l’université catholique Andrés Bello.

En décembre 1999, il survit à la tragédie de Vargas durant laquelle des pluies avaient provoqué des éboulements provoquant la mort de 10 000 personnes.

Il débute en politique en 2007, où il se place auprès de la génération des étudiants, des opposants de l’ex-président Hugo Chavez, et deux ans plus tard, en 2009, il fonde le parti Volonté populaire où il y devient chef de file, suite à l’emprisonnement de son leader Leopoldo Lopez. Il continue activement sa participation à la politique d’opposition du gouvernement de Hugo Chávez, puis celui de Nicolas Maduro et en 2015, Juan Guaido est élu député de l’État de Vargas.

Quatre an plus tard, le 5 janvier 2019, il devient président de l’Assemblée nationale, et est définitivement le plus jeune président du Parlement, une institution contrôlée par l’opposition de la politique actuelle.

Il devient peu de temps après le leader de l’opposition et finit par s’autoproclamé président du Vénézuela le 23 janvier 2019. Il reçoit le soutien des Etats-Unis, de l’Organisation des Etats américains du Brésil, du Canada, de l’Argentine, du Chili et du Pérou. Cependant, la Russie s’y oppose et considère toujours Maduro comme le président légitime.

Ce même 23 janvier, Donald Trump déclare officiellement reconnaître Guaido comme le président par intérim du Vénézuela, tandis que les chefs d’État européens dont Macron, appellent au dialogue.

Continuer la lecture

Plus sur International

Haut de la page
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial