Connecte-toi avec nous

L'Essaim

Sauver ou périr – Le film à voir dès le 28 novembre

Cinéma

Sauver ou périr – Le film à voir dès le 28 novembre

Si vous avez aimé le film L’Affaire SK1 réalisé par Frédéric Tellier, nous vous conseillons d’aller voir de ce pas sa nouvelle production, Sauver ou Périr avec Pierre Niney. 

L’histoire d’un pompier qui avait tout pour lui 

Sauver ou périr, c’est avant tout une histoire d’amour entre ce jeune homme pompier, Franck et son métier. 

Dès le début, vous pourrez remarquer sa dévotion et cette vocation ancrée en lui pour son métier. On reconnaît un jeune homme dévoué à sa mission, mais aussi à son équipe, jusqu’au jour où tout bascule. 

Sauver ou périr, c’est aussi une histoire d’amour d’un couple où l’amour est mis à l’épreuve par les flammes. Des flammes qui changent la vie d’un homme, mais aussi celle de sa femme et de sa famille. 

Sauver ou périr, c’est aussi l’amitié mise en péril, lorsqu’une personne en détresse et des amis n’arrivent plus à se comprendre ou n’ont plus les mots lorsque le drame est là. 

Sauver ou périr, c’est un message d’espoir à toutes les personnes blessées par la vie qui pourtant avaient tout pour être heureuses et réussir. 

Ce film est d’autant plus un message d’espoir, car il est inspiré de faits réels. L’histoire d’un jeune pompier dont la vie a été ravagée à cause de son métier et de sa dévotion pour les autres. 

Le choix du titre « Sauver ou périr » qui est la devise des pompiers, tombe sous le sens. D’ailleurs, le réalisateur semble avoir choisi de faire la première partie du film sur les plus beaux aspects du métier de pompier, la fierté de sauver des personnes venant de tout horizon, et une seconde partie, dédiée au basculement d’une vie pourtant si parfaite. Cette seconde partie n’est pas qu’une chute libre, car on y retrouve, malgré la détresse, une fureur de vivre, même quand tout semble perdu. 

Rencontre avec Frédéric Tellier, le réalisateur 

On retrouve comme à notre habitude un Pierre Niney, éblouissant, et bouleversant, qui a pris ce rôle très à cœur,
notamment avec sa préparation avant le tournage (entraînements sportifs intensifs, prise de masse musculaire, accompagnement des pompiers sur les interventions…), avec  des pompiers volontaires de la caserne de Paris. On retrouve aussi, Anaïs Demoustier, dans le rôle de la splendide épouse, perdue entre l’amour de sa vie et la volonté de retrouver un amour insouciant qui n’a pas souffert. Pierre Niney et Anaïs Demoustier forment un combo gagnant.

Lors de notre rencontre avec Frédéric Tellier, nous lui avons demandé s’il avait envisagé une autre fin. Il nous a répondu que le message d’espoir lui tenait à cœur. Je vous laisse aller en salle voir comment Franck et sa famille survivent à cette épreuve de la vie. 

Une réalisation parfaite, une bande originale épurée, et convaincante 

Du côté de la réalisation, rien n’est à redire. Les plans donnent un effet de longueur, pour faire comprendre au spectateur qu’une épreuve de la vie ne se répare pas aussi vite qu’on ne le croit, lorsque nous n’avons pas encore vécu le pire. Le choix de la couleur des plans, est aussi bien réfléchi pour que l’on puisse mieux percevoir la couleur de la carnation de la peau abîmée par les flammes. 

La production d’une bande originale, qui finit de mettre « les poils », et qui nous donne un nœud à la gorge. Le drame est encore plus embelli avec la musique certes simple mais efficace. La bande originale a été réalisée par Christophe Lapinta, qui avait déjà collaboré pour le film l’Affaire SK1. Frédéric Tellier a d’ailleurs été récompensé par le Festival du Cinéma & Musique de Film de la Baule, dont ce dernier en est très fier. 

Un film magnifique à aller voir d’urgence dès sa sortie, le 28 novembre au cinéma. 

 

Le drame français n’est pas mort. Tel en est la preuve avec Sauver ou périr. 

À Pierre, mon ami.

 

Retrouvez ici la bande d’annonce du film : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19579256&cfilm=256559.html?jwsource=cl&fbclid=IwAR2GbWlMD92QSFZTZxksPR110u6zmr7L3J7JDV4Me4uEHSRBBarrx8ZuUCU

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une réponse

Plus sur Cinéma

Haut de la page
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial