Connecte-toi avec nous

L'Essaim

Toulouse au temps du roi Soleil

Toulouse

Toulouse au temps du roi Soleil

Après la renaissance, voici le dernier épisode de l’année de la fresque historique de Toulouse

Je vais vous parler aujourd’hui de l’histoire du canal du midi.

Historiquement second canal de France, le canal de midi est l’œuvre de Pierre-Paul Riquet, fermier général à la ferme des Gabelles du Languedoc, c’est-à-dire une maison des impôts, chargée spécialement des impôts sur le sel. Après avoir proposé en 1662 un énième projet ( le canal a été soumis déjà plusieurs fois depuis François Ier), on lui permet de creuser une rigole d’essai en 1665. C’est un succès et, en juillet 1666, la première pierre du port de Sète est posée. Enfin, le 7 octobre, un édit royal ordonne la construction du canal de Brienne.

Je me sens obligé de faire un petit saut dans le temps : le canal de Brienne est l’ancien nom du canal du midi, changé à la révolution. La construction est donc lancée suite à cet édit. Pierre-Paul Riquet ne verra pas la fin de son œuvre, et meurt en 1680 alors que Vauban est venu l’aider sur le chantier.

En mai 1685, une première navigation a lieu, puis le canal est vidé pour un contrôle et d’ultimes finitions.

En 1776, le canal de Brienne est achevé. Il y a ensuite quelques améliorations : Carcassonne va être relié au canal en 1810.

En 1990, il est devenu totalement inutile, la navigation de fret sur canal étant devenu obsolète. Ce qui ne l’empêchera pas d’être classé au patrimoine mondial de l’humanité en 1996. C’est bien connu, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile.

Encore aujourd’hui, le canal a tout de même son utilité : celle d’apporter un peu de fraîcheur, de vert et de calme dans la ville rose.

Et je vous dit maintenant bons examens, et à l’année prochaine !

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une réponse

Plus sur Toulouse

Haut de la page
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial